Les Macronleaks ne révèlent rien dont mon amie Anne-Marie Leroyer et moi-même ayons à rougir

Les Macronleaks ne révèlent rien dont mon amie Anne-Marie Leroyer et moi-même ayons à rougir… tout au contraire ! De fait, les données accessibles sont fragmentaires, et l’analyse politique proposée par Famille chrétienne totalement indigente. Ils n’ont même pas compris ce que Emmanuel Macron a gardé –ou pas– de nos analyses !!
Un jour, peut-être que c’est nous qui raconterons… En tout cas, aujourd’hui, nous avons mieux à faire, nous mobiliser pour que les promesses du programme présidentiel soient tenues :
-ouvrir la PMA à toutes les femmes
-assurer le droit des enfants nés de GPA à l’étranger à la transcription de leur filiation complète à l’état civil français.
-Reconnaître les désaccords existant en France sur la GPA éthique, mais imposer un débat serein et argumenté au lieu des imprécations diabolisantes, et savoir nous unir pour lutter sans attendre contre les graves dérives de la GPA dans le monde, par le biais d’une instance internationale, comme la Convention de la Haye l’a déjà fait pour lutter contre les trafics d’enfants.
Le tout en ouvrant un débat de fond sur les métamorphoses de la filiation et leur lien aux nouvelles technologies de la PMA.
Un débat ouvert à TOUS les citoyens, et non pas réduit à un SIMULACRE de démocratie participative comme le furent les “états généraux de la bioéthique” de 2011, de sinistre mémoire.
Il est urgent en effet de sortir de l’alternative absurde entre le “vrai parent” biologique et le “vrai parent” d’engagement, quand la réalité est que ces deux valeurs que l’on s’obstine à présenter comme contradictoires dans le débat politique, sont dans la vraie vie unies indissolublement au sein d’un même couple (homosexuel ou hétérosexuel) pour un même projet, pour que naisse un même enfant..
Il est temps de questionner le modèle bioéthique français qui, à la différence des pays voisins, s’est arc-bouté sur une vision désuète et moralisante du recours au don en PMA (le “ni vu ni connu”) alors que l’enjeu d’aujourd’hui est de passer d’une morale des apparences à une éthique de la responsabilité :
–respecter les droits fondamentaux des personnes nées de PMA d’accéder à leurs origines,
–donner enfin une place dans notre société aux familles issues de dons, et les VALORISER au lieu de continuer à les dissimuler comme si elles étaient coupables.

Pour comprendre cet homme, un détour par sa biographie était indispensable

Pour comprendre cet homme, un détour par sa biographie était indispensable. Durkheim se définissait comme Français, Juif, Sociologue et socialiste. Chacun de ces termes mérite d’être expliqué, et Pierre Birnbaum est tout indiqué pour le faire. Durkheim appartient à ces « fous de la République » pour qui penser, c’était penser pour la France. D’ailleurs voilà comment en 1915, il présentait la sociologie : déterminer la part qui revient à la France dans la constitution et dans le développement de la sociologie, c’est presque faire l’histoire de cette science ; car c’est chez nous qu’elle est née et, bien qu’il n’y ait pas de peuple aujourd’hui où elle ne soit cultivée, elle est restée une science essentiellement française. Emile Durkheim

“PERSONNE NE NAIT EN HAISSANT UNE AUTRE PERSONNE A CAUSE DE SA COULEUR DE PEAU, SON ORIGINE OU SA RELIGION

“PERSONNE NE NAIT EN HAISSANT UNE AUTRE PERSONNE A CAUSE DE SA COULEUR DE PEAU, SON ORIGINE OU SA RELIGION… “
En atteignant la barre des trois millions de “likes”, ce tweet de Barack Obama (citation de MANDELA) est devenu le plus “aimé” de l’histoire du réseau social.
@BarackObama
“No one is born hating another person because of the color of his skin or his background or his religion…”
02:06 – 13 août 2017
1 540 508 Retweets 4 054 249 j’aime

Cet « Intime de Sartre à l’École Normale entra sur le tard au Collège, déjà paré d’un prestige de légende, observateur en Allemagne de la…

Cet « Intime de Sartre à l’École Normale entra sur le tard au Collège, déjà paré d’un prestige de légende, observateur en Allemagne de la montée du nazisme, proche de De Gaulle à Londres, collaborateur de Combat aux côtés d’Albert Camus », lecteur de « Kant et Proust », de Clausewitz, il a été le « témoin, dans ses rapports avec les individus comme au spectacle du monde, des ravages de l’esprit de système, des méfaits des idéologies ». « Il s’est, sa vie durant, imposé une sorte d’ascèse pour penser contre soi-même et tout soumettre au contrôle de la raison. »

Le discours vrai, lit-on dans la Leçon inaugurale, le discours que la nécessité de sa forme affranchit du désir et libère du pouvoir, ne pas…

Le discours vrai, lit-on dans la Leçon inaugurale, le discours que la nécessité de sa forme affranchit du désir et libère du pouvoir, ne pas reconnaître la volonté de vérité qui le traverse ; et la volonté de vérité, celle qui s’est imposée à nous depuis bien longtemps, est telle que la vérité qu’elle veut ne peut pas ne pas le masquer ». « La place majeure » qu’occupe le « partage entre vrai et faux, dans son œuvre. Les Mots et les Choses (1966), l’Archéologie du savoir(1969) et la Leçon inaugurale au Collège de France (1970) lui sont entièrement consacrés. Non content d’analyser les circonstances qui impriment leur sceau particulier sur la vénération obligée pour la vérité, naguère le sceau des Lumières, aujourd’hui celui des Structures, Foucault, héritier toujours critique, reprend et corrige Nietzsche. Il s’agit donc, pour le philosophe, non pas de chercher vainement dans le discours quelque décalque du réel, mais de retrouver dans le mot la fonction organisatrice des choses, la violence qu’on leur fait, en tous cas la pratique qu’on leur impose derrière le double masque de l’objectivité et du désintéressement ».

Elévation

Elévation. Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,
Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l’onde,
Tu sillonnes gaiement l’immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.
Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
Va te purifier dans l’air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.
Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;
Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !

Les étoiles les étoiles les étoiles

Les étoiles les étoiles les étoiles
Dites-moi étoile, pourquoi je vous regarde?
Les étoiles les étoiles les étoiles
Dites-moi, étoile qui vous regardera?
Les étoiles les étoiles
Si seulement je savais
Dites moi étoile de qui obtenez-vous la lumière
Les étoiles les étoiles
Vous qui êtes belle dans les cieux
Dites-moi étoile, qui vous donnera l’amour?
The stars, the stars, shining up above
Tell me stars, who will give you love?
The stars, the stars, lights of white and blue
Tell me stars, why I look to you?

Bon, je ne veux pas faire ma mégère

Bon, je ne veux pas faire ma mégère ..enfin,siii, un peu quand même ..sinon, ce n’est pas drôle.. Parce que tu vois, moi, j’aime bien la religion, mais, celle de Dieu , pas celle des hommes .Surtout ces hommes qui se promènent en soutane, en djellaba, en Kesa ou autres habits rituels , bref, qui se promènent en robe et me font des manières par ce que moi, chui pantalon je les trouve chelou ! .. Et pi surtout, chui excommuniée de partout, donc, je peux dire tout qu’est ce que je veux ..Bref ..Moi j’aime bien tous ces pas chrétiens, ou les anti religieux qui sont quand même tout contents d’avoir des fêtes religieuses chrétiennes svp ! et qui profitent bien de ces journées de congés que ce soit à Noêl, à Pâques entre autres ..Parce que tu vois, moi je me dis, personne n’est obligée d’aimer qui que ce soit ou quoi que ce soit, c’est certain, voire indiscutable ..Mais, -en France, y a toujours un mais-..Mais, ce qui serait très classe , c’est d’aller jusqu’au bout de son raisonnement, de ses convictions ..Ce serait même très noble. ” Ecoutez, je ne suis déjà pas d’accord avec vous, je n’aime pas le fond, alors, la forme non plus je ne la veux pas, ces jours fériés et ses congés payés, je n’en veux pas, moi, je m’en vais travailler ! ” Ce serait classe nan ? Bon, de toute façon, vous me connaissez, chui très douée pour me faire dézamis … Si après cela, ils m’ont reste quelques uns (e), je vous souhaite une excellente journée :D

Que nous reste-t-il à connaître de la physique stellaire ? Mouvement apparent des étoiles autour de l’étoile polaire

Que nous reste-t-il à connaître de la physique stellaire ? Mouvement apparent des étoiles autour de l’étoile polaire. Elles peuvent être naines ou géantes, voire supergéantes. Brunes, Rouges, Bleues ou Jaunes, voire à neutrons. Elles carburent pour la plupart à l’hydrogène et à l’hélium mais des astrophysiciens viennent d’en découvrir une nouvelle variété, il y a quelques semaines, qui sont très enrichies en azote. Parce que oui, nous ne connaissons encore certainement pas tous les types d’étoiles présents dans l’Univers, et même celles que nous connaissons recèlent encore de nombreux mystères.

Quelque part dans l’inachevé, dans l’inabouti et dans l’inachevable : la reconnaissance de toute l’importance de la catégorie esthétique de “…

Quelque part dans l’inachevé, dans l’inabouti et dans l’inachevable : la reconnaissance de toute l’importance de la catégorie esthétique de ” l’inachevé ” marque sans doute un tournant assez décisif dans l’évolution des mentalités des civilisations occidentales en capacité de saisir ce qu’il en est de l’essence de l’art (l’art est unité du sensible et du spirituel, de la nature et de l’esprit, de l’extérieur et de l’intérieur) : tandis que l’art symbolique est une forme d’art où la signification et l’expression, n’est pas encore parvenu à une compénétration et même à une fusion complète, à une intussusception réciproque achevée et tandis que le classicisme parvient à cette réconciliation pacifique de la forme et du fond qui fait place à l’hostilité inconciliable du contenu à l’égard de la forme, il faut attendre l’avènement d’un art romantique pour que tout l’intérêt que nous portons à cette notion d’inachevé, s’avère si déterminant pour nous fixer les Idées sur la si grande fécondité de l’esprit de la méthode d’un concept aux contours assez imprécis et même parfois indécis capable pourtant d’éclairer et de confondre une assez bonne part de nos perplexités…