Lundi, le monde entier avait le regard tourné vers le ZooParc de Beauval en Loir-et-Cher

Lundi, le monde entier avait le regard tourné vers le ZooParc de Beauval en Loir-et-Cher. En effet, le premier bébé panda né en France a été baptisé en grande pompe par Brigitte Macron, en présence de Zhang Yesui, vice-ministre des Affaires étrangères chinois, de l’Ambassadeur de Chine en France, de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères, de l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, de Nicolas Perruchot, Président du Conseil départemental de Loir-et-Cher, de nombreux élus, de la famille Delord, propriétaire du zoo, d’une foule de journalistes, dont une grande partie de Chinois, et des centaines d’invités.
J’ai eu le grand plaisir d’assister à ce moment exceptionnel qui est à la fois le symbole du combat de Beauval pour la préservation des espèces menacées, et un temps fort des relations diplomatiques entre la Chine et la France.
Ce petit panda a reçu pour nom « Yuan Meng », ce qui signifie « le rêve qui se réalise ». Ce rêve, c’est celui qu’entretient Françoise Delord, fondatrice du ZooParc de Beauval, depuis qu’elle s’est lancée dans cette aventure incroyable. Plus de trente-cinq ans plus tard, son petit parc ornithologique est devenu l’un des plus beaux zoos du monde, qui attire chaque année plus d’un million et demi de visiteurs ! Bravo à elle et à ses enfants Rodolphe et Delphine, ainsi qu’à tous les employés de Beauval qui font de ce lieu un des fleurons du tourisme en Loir-et-Cher et en France.
Les visiteurs du ZooParc pourront approcher Yuan Meng à partir du 13 janvier prochain. Encore un peu de patience…

-       L’Asie du Sud-Est est un de plus beaux lieux à voir dans le monde. Venez découvrir cet belle endroit lors d’un circuit en thailande avec le programme  itinéraire 3 semaines thailande, pour en savoir plus, cliquez ici

Très beau texte de Sylvain Maikan, Administrateur de La Meute :, Notre cher premier sinistre Couillard prend la peine de nous faire suer une fois de…

Très beau texte de Sylvain Maikan, Administrateur de La Meute :
Notre cher premier sinistre Couillard prend la peine de nous faire suer une fois de plus, de la Chine svp, pour traiter encore une fois le peuple québécois de raciste et d’intolérant.
Naturellement ( selon lui ) une hausse des crimes haineux est attribuable aux groupes identitaires. Comme d’habitude il n’a aucune preuve, aucun chiffre en main, mais il se permet d’accuser le citoyen québécois qui se pose des questions légitimes sur l’importance que le gouvernement accorde à la défense du français, de la culture, des droits fondamentaux et de la laïcité qui identifient la société québécoise. Il a une réponse toute faite pour ceux qui posent des questions : Ta yeule.
Vous pensez que l’islam est une idéologie et que toute idée peut et doit être critiquée dans une société démocratique libre au même titre que la religion catholique ou l’athéisme ?
Ta yeule l’islamophobe !
Vous croyez qu’il est légitime de faire respecter l’intégrité de nos frontières afin de préserver une justice sociale envers les immigrants légaux et maintenir un système d’immigration qui favorise la pleine intégration des nouveaux arrivants sans saigner à blanc les contribuables ?
Ta yeule le raciste !
Vous êtes inquiet de voir que le gouvernement reste indifférent quand on attaque la langue française dans des épisodes comme le bonjour / hi, que la loi sur l’affichage n’est plus à moitié respectée à Montréal, qu’on vous réponde d’abord en anglais sur l’îles dans les grandes surfaces ?
Ta yeule le séparatiste !
Le multiculturalisme étant une façon de protéger la culture d’origine des immigrants, vous trouvez normal que nous ayons nous aussi nous le droit de protéger notre propre culture puisque nous sommes chez nous ? Vous êtes inquiets de voir que l’histoire du Québec qui a forgé notre nation ne soit plus enseignée à nos jeunes et vous craignez que l’identité et les valeurs québécoises soient perdues à jamais ? Ou pire, vous croyez que le multiculturalisme est un suicide culturel qui mène au chaos social et vous préférez l’interculturalisme ?
Ta yeule le xénophobe du Québec profond !
Couillard est déjà en campagne électorale à la solde des lobbyistes religieux supportés par la gauche radicale. Comme il est clair que le PQ et la CAQ vont utiliser le débat identitaire pour confronter les libéraux, Couillard utilise une vieille stratégie libérable qui a toujours bien fonctionner : Victimiser les minorités, culpabiliser le citoyen en l’accusant d’être un raciste et un xénophobe jusqu’à ce qu’il s’excuse d’exister. Pour les plus tenaces il les menace d’avoir un dossier criminel s’ils osent exercer leur liberté d’expression dans le respect. Tout cela malgré le fait que la majorité des québécois ont démontré une très grande solidarité envers les minorités, faisant du peuple québécois l’un des plus ouverts et accueillants au monde.
Mais le règne de la culpabilité et de l’humiliation est terminé.
À l’avenir nous aurons nous aussi une réponse toute faite pour ceux qui veulent accuser les québécois d’être responsables de tous les maux de la terre pour la seule raison qu’ils se posent des questions légitimes sur la gestion et l’avenir du Québec….
Ta yeule !
Maikan

Le “vous” étant ici la France : « Vous avez voulu la paix dans le déshonneur, vous aurez la guerre avec le déshonneur « » –Winston Churchill, [

Le “vous” étant ici la France : « Vous avez voulu la paix dans le déshonneur, vous aurez la guerre avec le déshonneur « » –Winston Churchill
[...]1. Tout d’abord la peur de nommer haut et fort l’évidence : ce n’est pas un malade mental qui a commis ce crime, c’est l’islam qui agit au travers de cet homme.[...]

Ce sacré temps débordant des bulles idéologiques hallucinatoires

Ce sacré temps débordant des bulles idéologiques hallucinatoires. 19/01/2018. Bientôt le week-end, le temps libéré, le farniente.. Enfin, pour ceux d’entre nous qui savent changer de braquet, sinon c’est encore et toujours la course ! ” En retard, toujours en retard…” Alice au pays des merveilles, Tim Burton. L’hebdomadaire Le un pose la question : est-il urgent de ralentir ? Et pourquoi, alors que nous avons gagné tant de temps pour nous, avons-nous l’impression fatale qu’il s’accélère inexorablement ? Ce que le philosophe Clément Rosset désignait comme une « hallucination collective » est en effet démenti par la réalité, que rappelle Jean Viard, le sociologue du temps libre : nous avons gagné des années d’espérance de vie, on dort en moyenne trois heures de moins que nos grands-parents, on travaille moins longtemps…

École : le Monopoly de l’orientation

École : le Monopoly de l’orientation. 18/01/2018. C’est le moment des choix d’orientation, dans les collèges ou au lycée, et pour certains parents le début des grandes manœuvres de contournement de la carte scolaire… La rentrée à Marseille. « L’entrée en sixième sonne souvent comme un défi pour les familles installées dans les quartiers mélangés », résument Michel Becquembois et Sonya Faure dans les pages idées de Libération.

Misère de la pénitentiaire

Misère de la pénitentiaire. Le mouvement des surveillants de prison se poursuit sur fond de colère liée aux conditions de travail et aux tâtonnements dans la prise en charge de la radicalisation. Maison d’arrêt de Caen. Le mouvement des surveillants de prison, déclenché par l’agression de trois d’entre eux par un détenu condamné pour terrorisme au centre de Vendin-le-Vieil, se poursuit sur fond de colère liée aux conditions de travail et aux tâtonnements dans la prise en charge de la radicalisation, et ce malgré la visite de la ministre de la justice, Nicole Belloubet, qui s’est rendue à Vendin-le-Vieil hier, « pour écouter les personnels, comprendre ce qui s’est passé et voir ce qui peut être amélioré sur la sécurité ».

L’Europe comme Zone A Défendre

L’Europe comme Zone A Défendre. L’écologie, avenir de la politique ? 16/01/2018. ” La vraie révolution que nous devrions entreprendre est celle de nos modes de consommation, de nos comportements, de notre philosophie…” Notre-Dame-des-Landes. Une vingtaine d’associations, d’ONG, de syndicats et partis politiques s’engagent en faveur d’un maintien de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes en cas d’abandon du projet d’aéroport. Leur tribune est publiée par Mediapart et Jade Lindgaard, qui avait réalisé plusieurs reportages sur le terrain pour le site d’information en ligne, relaie leur soutien « à l’expérimentation sociale à ciel ouvert qui se déroule sur les hectares occupés par le mouvement anti-aéroport » : « Dans un monde miné par l’individualisme, le gaspillage des ressources naturelles, les crises sociales et environnementales, le bocage de Notre-Dame-des-Landes doit rester une terre d’inspiration et d’espoir, nourrie par l’idée des biens communs, les solidarités et le soin du vivant. »
Par Jacques Munier

L’écologie, avenir de la politique ? “La vraie révolution que nous devrions entreprendre est celle de nos modes de consommation, de nos…

L’écologie, avenir de la politique ? “La vraie révolution que nous devrions entreprendre est celle de nos modes de consommation, de nos comportements, de notre philosophie…” Notre-Dame-des-Landes. Une vingtaine d’associations, d’ONG, de syndicats et partis politiques s’engagent en faveur d’un maintien de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes en cas d’abandon du projet d’aéroport. Leur tribune est publiée par Mediapart et Jade Lindgaard, qui avait réalisé plusieurs reportages sur le terrain pour le site d’information en ligne, relaie leur soutien « à l’expérimentation sociale à ciel ouvert qui se déroule sur les hectares occupés par le mouvement anti-aéroport » : « Dans un monde miné par l’individualisme, le gaspillage des ressources naturelles, les crises sociales et environnementales, le bocage de Notre-Dame-des-Landes doit rester une terre d’inspiration et d’espoir, nourrie par l’idée des biens communs, les solidarités et le soin du vivant. »

Comment la psychanalyse répond elle à “la crise de civilisation qui accompagne la deuxième Revolution industrielle en revalorisant les…

Comment la psychanalyse répond elle à “la crise de civilisation qui accompagne la deuxième Revolution industrielle en revalorisant les singularités concrètes et le récit des vies intimes”? Pourquoi la fascination fin de siècle pour les démons de l’hystérie? Que disent-ils du monde moderne? “Comment ne pas entendre dans l’oeuvre freudienne l’écho des scènes sociales de l’époque” ? “Comment ne pas être tenté d’éclairer ces mêmes scènes sociale par les concepts freudiens” ? Comment oeuvrent les pulsions d’auto-destruction au sein du psychisme et dans la société? Demande encore Roland Gori, professeur émérite de psychopathologie à l’université d’Aix-Marseille, président de L’Appel des appels.

La part bénite

La part bénite. C’est Philippe Simonnot qui désigne ainsi les relations entre l’économie et la religion, par opposition à ce que Georges Bataille appelait La Part maudite, celle de la dépense orgiaque dans le don, la fête ou la guerre. Les Travaux et les jours. Max Weber liait l’esprit du capitalisme à l’éthique protestante. Dans Les marchands et le Temple (Albin Michel), le médiéviste italien Giacomo Todeschini fait remonter son origine à la constitution de l’Église comme puissance temporelle. Il en parle dans les pages idées de Marianne : « au Moyen Age, des théologiens ont produit un lexique et des concepts qui ont été ensuite réemployés par les économistes modernes », résume-t-il.