LA CONFERENCE DE LA HAYE réunit du 6 au 9 février des délégués et experts du monde entier pour discuter d’une Convention internationale contre…

LA CONFERENCE DE LA HAYE réunit du 6 au 9 février des délégués et experts du monde entier pour discuter d’une Convention internationale contre les graves dérives de la GPA transnationale. Les pays participants (83 Etats membres, mais beaucoup d’autres peuvent signer une convention sans être membres) sont souverains : chacun d’eux peut librement choisir d’interdire, d’autoriser ou encore de tolérer la GPA sur son sol. Mais TOUS vont tenter ici de s’unir contre les atteintes intolérables aux droits des femmes gestatrices, des parents d’intention, et surtout des enfants nés par GPA qui existent dans le monde.
La FRANCE participe à cette conférence, dans la suite de sa participation aux travaux préparatoires depuis le début des réunions, qui a coincidé avec le début du quinquennat de François Hollande
Le président Macron, dont chacun sait qu’il est totalement opposé à titre personnel à la GPA , semble ici en passe de tenir un de ses deux engagements de campagne, (l’autre étant le respect du droit des enfants nés de GPA à l’étranger, à la transcription de leur filiation à l’état civil français)
C’est BIEN.
La Manif Pour Tous, Alliance Vita et le Corp (S Agacinski) sont debout contre, et dénoncent la réunion de la conférence de la Haye, après avoir tenté en vain d’obtenir que la France renonce à sa participation.
Un tel jusqu’au boutisme ne peut que leur porter tort… Par intégrisme abolitionniste ils seront l’exemple de ceux qui préfèrent qu’on ne fasse RIEN pour les femmes pauvres surexploitées et les enfants mis en danger par des mafias sans scrupules, quand nous, nous agirons pour soutenir la lutte concrète contre les trafics !

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

5 thoughts on “LA CONFERENCE DE LA HAYE réunit du 6 au 9 février des délégués et experts du monde entier pour discuter d’une Convention internationale contre…

  1. Ravi d’ apprendre que la Conférence de la Haye prend en charge cette question. Une action analogue à celle qui a été menée dans le domaine de la coopération administrative en matière d’ adoption internationale s’avère utile.

  2. La conférence de la Haye ne règle que le problème de la filiation en excluant les enfants issus de GPAs non éthiques
    On va encore faire payer aux enfants la « faute » de leurs parents
    L’examen des critères qui rendent une GPA éthique est une avancée ma…

  3. Cher Frank-Adrien, je comprends tes inquiétudes mais il faut attendre et voir ce que cela donnera. Ce n’est que le début du processus. La Conférence de la Haye tire sa légitimité de son souci des droits universels de l’enfant, c’est normal qu’elle pren…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>