La supposée “avancée” des Cecos vers une humanisation des donneurs n’en est pas une : les “renseignements non identifiants” ne répondent pas à…

La supposée “avancée” des Cecos vers une humanisation des donneurs n’en est pas une : les “renseignements non identifiants” ne répondent pas à la demande d’accès aux origines.
Certains comme moi se souviennent du temps où les enfants adoptés n’avaient pas accès à leur dossier. Ils allaient a la DDASS et là, des dames allaient chercher ce dossier interdit, et tournaient les pages sous leur nez en leur distillant du “renseignement non identifiant”, un petit raffinement de cruauté inconsciente. Il a suffit que le dossier soit accessible pour que le respect de l’identité narrative des personnes adoptées soit assuré. Et rien ne s’est écroulé!
Eh bien, c’est la même chose pour les personnes nées de don : accès au dossier médical intégral , et donc à l’identité du donneur,si elle le souhaitent ,à leur majorité.
Hier, j’ai été faire un débat dans un endroit formidable, la Librairie Le Bleuet à Banon. Deux heures géniales d’échange. Un jardin plein de gens venus parfois de loin, de Manosque, AIx, Montélimar…
Eh bien quelques participants étaient persuadés que les personnes nées de don pourraient réclamer un héritage au donneur si elles en avaient l’identité !
La confusion entre “recherche en paternité” et “accès aux origines” est encore forte, alors que les deux démarches sont incompatibles et que c’est inscrit en droit français depuis 2002 (création du CNAOP).
Expliquer, toujours expliquer :)

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One thought on “La supposée “avancée” des Cecos vers une humanisation des donneurs n’en est pas une : les “renseignements non identifiants” ne répondent pas à…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>