Petite devinette : Qui a dit : “Il est évident qu’avec l’âge, notre corps réagit plus lentement

Petite devinette : Qui a dit : “Il est évident qu’avec l’âge, notre corps réagit plus lentement. Les vitamines A,C et E libèrent des agents antivieillisement, outre leur puissante action anti-inflammatoire” ?
1) Tom Hanks ;
2) Steven Spielberg ;
3) Miss France 1939 ;
4) Docteur Stepanos.
Réponse dans le TélécâbleSat-Hebdo N°1445 en kiosque lundi prochain.

Petite devinette : Qui a dit : “Depuis toute petite, je me bats contre une timidité maladive et le manque de confiance en soi”, 1) Elise Lucet ;, 2)…

Petite devinette : Qui a dit : “Depuis toute petite, je me bats contre une timidité maladive et le manque de confiance en soi”
1) Elise Lucet ;
2) Sharon Stone ;
3) Adriana Karembeu ;
4) Jennifer Aniston.
Réponse dans le TélécâbleSat-Hebdo en kiosque lundi 1er janvier prochain.
Little riddle: Who said: “Since I was a little girl, I am fighting against a sickly shyness and a lack of self-confidence”
1) Elise Lucet;
2) Sharon Stone;
3) Adriana Karembeu;
4) Jennifer Aniston.
Answer in the CableSat-Hebdo newsstand Monday 1 January next.

PMA, GPA, et “lame de fond” progressiste en France : L’Ifop donne accès au sondage complet, avec la formulation des questions et la distribution des…

PMA, GPA, et “lame de fond” progressiste en France : L’Ifop donne accès au sondage complet, avec la formulation des questions et la distribution des réponses par sexe, âge, CSP, vote aux dernières présidentielles… très instructif ! (je précise que les résultats pour l’UDI ne sont pas considérés comme significatifs par l’Ifop, comme me l’a fait remarquer ma chère Catherine Michaud )

60% pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, 64% pour une GPA règlementée en France, 89 % pour une nouvelle loi sur la fin de vie !, Il y a…

60% pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, 64% pour une GPA règlementée en France, 89 % pour une nouvelle loi sur la fin de vie !
Il y a des années que nous suivons sondage après sondage, cette évolution majeure de l’opinion, d’une stabilité remarquable, en progression constante, (ce qui n’empêche pas des journalistes ignorants de la présenter à chaque fois comme un scoop). Même la diabolisation forcenée de la GPA ne passe plus….
Le vrai débat ne devrait plus porter sur cette évolution des attentes, qui est un fait avéré, mais sur ses raisons : Hélas, encore une fois, la Croix s’efforce d’accréditer la thèse de “l’individualisme exacerbé”, qui a servi pendant des décennies à discréditer tous les changements de la famille et de la parenté. Alors, répétons le : le moteur de fond des changements n’est PAS l’ego surdimensionné de quelques irresponsables, mais l’avènement d’une valeur cardinale des sociétés démocratiques : L’EGALITE DES SEXES, entrainant une nouvelle idée des valeurs qui fondent les liens de famille et les responsabilité générationnelles.
Il y a 50 ans, quand les seuls dons étaient masculins, la PMA a été organisée selon un modèle hypertraditionnaliste et masculiniste, dans lequel le recours au don devait impérativement être dissimulé afin de faire passer le père stérile pour le géniteur : le modèle “NI vu ni connu”. Un demi siècle après, la plupart des pays autour de nous ont su évoluer en affirmant bien fort de nouvelles valeurs fondamentales et un nouveau modèle de “Responsabilité”, alors que l’on s’est enfermé en France dans le paternalisme médical et la rigidité irresponsable des lois de bioéthique, qui ont renversé les principes fondamentaux du droit en décrétant que dans leur domaine “tout ce qui n’est pas expressément permis est interdit” et ont sinistré la recherche française sur l’embryon qui était naguère une fierté
Les Français le sentent bien : il faut changer, et en particulier il faut oser dire qu’il est GRAND TEMPS de faire une place au soleil aux familles issues de don, que ce don soit de sperme, d’ovocyte, d’embryon ou de gestation, sans confusion des places entre donneuses ou donneurs et parents, et dans le respect majeur du droit des enfants à leur histoire, à leur FILIATION INTEGRALE (pour les enfants nés de GPA a l’étranger) et du DROIT DES PERSONNES ISSUES DE DON en France à l’identité du donneur, si elles le souhaitent, à leur majorité.

C’est l’histoire d’une femme grecque et française

C’est l’histoire d’une femme grecque et française. Un dialogue entre les deux cultures qui l’habitent, entre celle qu’elle était à Thessalonique en 1966 et celle qu’elle est devenue à Paris en 1968. Elle n’a plus d’accent, elle a fait disparaître toute trace de son pays d’origine. Une vie anonyme composée d’exils, d’héritages, de réalités et de fantasmes qui s’entrechoque avec la grande Histoire. Une mythologie familiale en théâtre et musique.
à partir de textes de Joachim Latarjet et d’Alban Lefranc
Musique et mise en scène – Joachim Latarjet
Collaboration artistique – Alexandra Fleischer
Avec Alexandra Fleischer, Daphne Koutsafti, Joachim Latarjet, Emmanuel Matte et Alexandre Théry
Lumières – Léandre Garcia Lamolla
Son – François Vatin
Costumes – Nathalie Saulnier
Réservations auprès des Plateaux Sauvages :
01 40 31 26 35 – reservation@lesplateauxsauvages.fr
Tarification responsable :
Vous êtes libre de choisir entre ces différents tarifs : 5€, 10€, 15€, 20€ ou 30€, sans aucun justificatif.

Immenses Champions, Pour la première fois dans l’histoire du trophée monde des “Champions des champions” du quotidien l’Equipe, deux sportifs ont…

Immenses Champions
Pour la première fois dans l’histoire du trophée monde des “Champions des champions” du quotidien l’Equipe, deux sportifs ont été élus : Rafaël Nadal et de Roger Federer. Un choix qui, au regard des victoires de ces deux immenses champions cette saison, s’imposait.
Huge Champions
For the first time in the history of the “Champions Champions” world trophy of the daily L’Equipe, two athletes were elected: Rafaël Nadal and Roger Federer. A choice that, in view of the victories of these two huge champions this season, was essential.

Danse classique, La Ballerine Russe Irina Kolesnikova, l’une des meilleures danseuses classiques actuelles sera à Paris du 21 au 25 février pour y…

Danse classique
La Ballerine Russe Irina Kolesnikova, l’une des meilleures danseuses classiques actuelles sera à Paris du 21 au 25 février pour y danser trois grands rôles du répertoire.
Classic dance
The Russian Ballerina Irina Kolesnikova, one of the best current classical dancers will be in Paris from February 21 to 25 to dance three major roles of the repertoire.

7 janvier

7 janvier. Trois ans après, je suis toujours Charlie, c’est à dire toujours humaniste, toujours fervente de la liberté d’expression, toujours horrifiée par ceux qui les accusent “d’islamophobie” et disent qu’ils l’ont bien un peu cherché.
Mais je ne suis pas au “Printemps républicain”, dont le fondateur Laurent Bouvet m’a virée de ses contacts FB uniquement parce que j’ai témoigné il y a quelques mois, en tant qu’habitante du quartier La Chapelle Pajol, que son fantasme d’une “no go zone” interdite aux femmes par l’islamisme radical était une invention pure et simple et une injure aux migrants (des hommes, oui, on sait pourquoi) dont on a parqué dans notre quartier populaire l’indicible misère.

Continuons avec West Side Story, voyez ma page pour mes impressions sur la rediffusion d’Arte hier soir

Continuons avec West Side Story, voyez ma page pour mes impressions sur la rediffusion d’Arte hier soir. Le drame emportant tout sur son passage, voici l’extrait ” Somewhere”. Son début annonce tout, les personnages se rendant compte que tout autour est contre eux. La chanson est universellement connue, tentant d’apporter de l’espoir dans cette tragédie. Juste après, pour finir, la version moderne de Streisand.

Pour les amateurs de cinéma, Arte rediffusait hier soir LE film aux 10 oscars, West Side Story

Pour les amateurs de cinéma, Arte rediffusait hier soir LE film aux 10 oscars, West Side Story.
Ce film sera hors normes et novateur en tous sens. On en retiendra surtout l’extrême noirceur, la vie impossible et absolument sans issue annoncée, finissant bien sûr en une tragédie dramatique qui emportera tous les personnages, ballotés dans leur propre tourbillon de bêtise et d’espoir voué à l’échec absolu. Je sais, voilà beaucoup d’adjectifs sur ce point, le drame. On assiste alors dans ce film fleuve à une descente aux enfers aux sens propre et figuré, depuis le générique de début, montrant New York comme jamais auparavant. Vue aérienne verticale, longue de plusieurs minutes, encore lumineuse, qui tombe petit à petit dans la rue, et qui ne se relèvera jamais, (les vues en louma sont quasiment absentes du film) , jusqu’à finir dans les vues nocturnes,sombres et magnifiques pour terminer sur les corps par terre, sans vie. Les musiques restent à ce jour des standards, et les chorégraphies, de 1961, font exploser les artistes: toutes les chorégraphies modernes s’en inspirent, Mickael Jakson en faisant alors son inspiration majeure.
Cette vidéo de la scène “cool” annonce toutes les danses des vidéoclips d’aujourd’hui, et pourtant cela date de 56 ans!