Pax Poutina

Pax Poutina. À Sotchi, le sommet de Vladimir Poutine pour la paix en Syrie a débuté hier en l’absence des délégations de l’opposition et des Kurdes. C’est-à-dire en l’absence du peuple syrien… Manifestation de soutien des Kurdes d’Irak, Sulaimaniyah, 29/01/18. À l’issue des pourparlers de Vienne, sous l’égide des Nations unies, le Comité des négociations syriennes (CNS), regroupant la quasi-totalité de l’opposition au régime, avait annoncé samedi dernier son intention de boycotter l’étape de Sotchi. Les Kurdes, qui subissent l’offensive turque dans la province d’Afrine, lui ont emboité le pas. « La Turquie et la Russie sont les garants de Sotchi et ces deux pays se sont mis d’accord sur Afrine, ce qui contredit le principe même de dialogue politique », a déclaré Fawza Youssef, une responsable du mouvement kurde syrien PYD.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

3 thoughts on “Pax Poutina

  1. Un spécialiste du Moyen-Orient à Moscou, Anton Mardasov, est cité par Isabelle Mandraud dans Le Monde. Selon lui en laissant faire la Turquie sur le sol syrien, « la Russie fait passer un message aux Kurdes qui ont refusé sa protection : les “enclaves”…

  2. C’est pourquoi, précise Marie Jégo, la correspondante du quotidien à Istanbul, la participation d’Ankara à Sotchi « est cruciale. La Turquie, principal soutien de la rébellion anti-Assad, est la meilleure caution du processus diplomatique mené par Mosc…

  3. « Entrée dans sa deuxième semaine, l’opération « Rameau d’olivier », menée par l’armée turque et ses supplétifs rebelles syriens, a fait 20 morts côté turc (7 militaires turcs, 13 membres de l’Armée syrienne libre) et plus de 100 morts – combattants et…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>